• Accueil >
  • La collégiale aujourd’hui >
  • La communauté Saint-Martin

La communauté Saint-Martin


La communauté Saint-Martin part à la rencontre de son saint patron ! L’archevêque de Tours a en effet confié l’animation spirituelle de la collégiale ainsi que la charge pastorale de la paroisse de Candes à la communauté Saint-Martin, une communauté dite « nouvelle » née dans le sillage du concile Vatican II.

La communauté Saint-Martin, en bref

JPEG - 70.8 ko

En 1976, à l’appel du cardinal Siri, l’abbé Jean-François Guérin (+ 2005) part à Voltri, près de Gênes, accompagné de quelques jeunes désireux d’entamer une formation en vue du sacerdoce. La communauté Saint-Martin est née ! L’intuition de départ, telle qu’elle a pu être vécue et déployée au long des années est fort simple : pour former des prêtres, rien de tel qu’une vie commune familiale, enracinée dans la prière liturgique. Ces premières années dans le couvent capucin de Voltri sont le temps de l’enfouissement. Clin d’oeil de la Providence ? C’est aussi sur la côte Ligure, à Gallinara, que Saint Martin, avant de devenir l’apôtre que nous connaissons, avait mené sa première expérience de vie érémitique.

JPEG - 104.4 ko

Après la première reconnaissance canonique (1979), les premières ordinations sacerdotales (1980), vient le temps de l’appel des évêques pour œuvrer et travailler à la vigne du Seigneur. Aujourd’hui présente dans les diocèses de Blois, Châlons-en-Champagne, Chartres, Dijon, Laval, Lyon, Meaux, Paris, Perpignan, Le Puy-en-Velay, Séez, Soissons, Toulon, Tours, ainsi qu’à Gênes et à Cuba, la Communauté met à la disposition des évêques ses prêtres et diacres, prêts à accomplir tout ministère vécu en commun : paroisses, aumôneries, animation de sanctuaires, missions à l’étranger.
C’est selon cet idéal évangélique de la vie commune que sont formés à Evron, en Mayenne, les futurs prêtres et diacres de la Communauté. Ils sont actuellement une centaine à se préparer ainsi au sacerdoce « sous le signe de Martin ».

JPEG - 119.6 ko

De 2004 à 2010, la Communauté a eu comme modérateur général Mgr Jean-Marie Le Gall, élu suite à la démission pour raison de santé de l’abbé Jean-François Guérin. Le jubilé qu’il a ouvert en 2006 pour célébrer les grandes étapes de la fondation et de la reconnaissance de la Communauté (1976-1979) a permis aux prêtres et diacres de se réapproprier les intuitions de la fondation afin de les mettre toujours plus au service des évêques. Cette insertion ecclésiale de la communauté Saint-Martin a été reconnue et encouragée à plusieurs reprises : association publique cléricale de droit pontifical depuis l’an 2000, la Communauté a reçu en 2008 la faculté d’incardiner elle-même ses membres. En 2010, l’abbé Paul Préaux a été élu nouveau modérateur.

Sous le patronage de Martin

JPEG - 62.8 ko

Placés sous le patronage de Saint Martin, les prêtres de la Communauté cherchent à vivre de sa spiritualité et à se nourrir de son exemple.
A l’image de Martin qui passait de longues heures en prière, ils enracinent leur apostolat dans une vie de prière forte, centrée sur le chant de l’office divin et la célébration commune de l’Eucharistie.

JPEG - 70.4 ko

A l’image de Martin qui n’a pas hésité à franchir les limites de son diocèse pour annoncer la bonne nouvelle du salut, ils sont mobiles, prêts à répondre à tout appel de l’Eglise, en France comme à l’étranger.
A l’image de Martin qui a partagé son manteau aux portes d’Amiens, ils ont le souci de rejoindre les pauvres de notre temps, tous ceux qui ont faim et soif de justice, de vérité et d’amour.

La communauté Saint-Martin et Candes
Les liens qui unissent le village de Candes-Saint-Martin avec la Communauté ne datent pas d’hier : durant les années 80 et 90, les séminaristes avaient l’habitude de passer une bonne partie de leurs vacances d’été à Candes. Logeant dans l’ancienne maison de Charité, dans le bas du village, ils assuraient l’animation spirituelle de la collégiale et participaient activement à la vie estivale candaise. Aujourd’hui, la paroisse est confiée à la communauté Saint-Martin : trois prêtres ainsi qu’un séminariste œuvrent au service de l’Evangile selon l’idéal apostolique et missionnaire de Martin dans la paroisse Sainte-Jeanne-d’Arc-en-Chinonais.


calle
calle
calle