• Accueil >
  • La collégiale aujourd’hui >
  • Haut lieu du diocèse de Tours

Haut lieu du diocèse de Tours


L’empreinte de Saint Martin
La ville de Tours devient le siège d’un évêché dès le début du IVè siècle, à peu près en même temps que Poitiers et Bourges. Saint Gatien, dont on ignore presque tout, en est traditionnellement considéré comme le premier évêque. Mais c’est à la personnalité du second successeur de Gatien, Saint Martin, que la cité de Tours ainsi que le diocèse dont elle est le centre doit son rayonnement. Apôtre infatigable, témoin intrépide de la foi, Saint Martin marque durablement l’Eglise de Touraine. Nombreux sont les lieux marqués par le souvenir de son passage : les villes et villages où il a fondé des paroisses (Amboise, Saunay, Langeais, Ciran, Tournon et Candes), Marmoutier où Martin aimait à se retirer, la cathédrale de Tours lieu de son élection épiscopale et bien sûr, la basilique Saint Martin qui abrite le tombeau du saint et qui fut durant tout le Moyen Age le but d’un des plus grands pèlerinages de toute la chrétienté.

JPEG - 52 ko

En 1996, le Pape Jean-Paul II est venu y prier et y rencontrer les « blessés de la vie ». L’année suivante, en 1997, l’ensemble du diocèse s’engageait dans une « année Saint Martin » à l’occasion du 1600e anniversaire de sa mort à Candes. En 2005, les jeunes du diocèse partant pour les JMJ de Cologne se rassemblaient à Candes-Saint-Martin. C’est donc bien l’esprit de Saint Martin qui continue à guider et à animer le diocèse de Tours, comme le rappelait Mgr Bernard-Nicolas Aubertin le 11 novembre 2008, à l’occasion de l’ouverture de l’année de la mission : « je voudrais rappeler que Martin a été considéré comme le treizième apôtre... celui qui porta l’Evangile hors des murs des cités (…). C’est bien ce même souffle missionnaire qui habitait Martin qui doit nous animer nous aussi. »

JPEG - 76.5 ko

Le diocèse aujourd’hui
Le diocèse de Tours compte actuellement 77 paroisses canoniquement érigées, réparties en sept doyennés. Il fait partie de la province ecclésiastique de Tours qui rassemble, outre l’archidiocèse de Tours, les diocèses de Bourges, Blois, Chartres et Orléans. L’archevêque est Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, nommé le 23 juin 2005 par le pape Benoît XVI et installé le 4 septembre. L’opération « Avance au large » a permis de définir les grandes orientations du diocèse pour les années 2003-2009. Cette opération s’achève en 2008-2009 par une « année de la mission », année d’écoute de la Parole de Dieu qui doit permettre de ressaisir dans la lumière de l’Esprit Saint tout ce qui a déjà été discerné et engagé.


calle
calle
calle